Exalté du Cimetière Index du Forum
Exalté du Cimetière
Guilde Hordeuse PvE
 
portal.phpFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Projet fou ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Exalté du Cimetière Index du Forum -> Place publique -> Bar
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
selida
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2011
Messages: 462
Masculin

MessagePosté le: Mer 18 Juil - 14:50 (2012)    Sujet du message: Projet fou Répondre en citant

Voici quelque projet humain complétement fou, intéressant et très surprenant, seul problème ça n’existera peut être jamais ne serait-ce que pour le coté financier, mais pour rendre hommage à toute cette créativité, je vous montre ce que ça pourrais donné.



Le Sea-Orbiter.


Sea OrbiterLe Sea Orbiter est un projet de l'architecte français Jacques Rougerie en collaboration avec l'océanographe Jacques Piccard et l'astronaute Jean-Loup Chrétien, développé avec de nombreux partenaires dont Comex, société pionnière de la plongée profonde au service de l’industrie para-pétrolière.

Le Sea Orbiter robotisée et habitable va se comporter comme une énorme bouée océanographique dérivante dans les océans.
Semi-submersible, elle est dotée d'équipements d'observation et d'écoute des fonds marins. Le Sea Orbiter est composée de deux parties distinctes : l'une à la pression atmosphérique communiquant avec la surface de la mer, l'autre pressurisée avec vue directe sur les fonds océaniques grâce aux baies panoramiques et possibilité de sortie par SAS pour des plongeurs équipés de matériel de plongé.

Directement arrimés à la "station", des robots de diverses natures peuvent être mis en oeuvre à partir de la partie profonde du Sea Orbiter pour les explorations des fonds marins. Les conditions de vie et plus généralement de fonctionnement y seront proches de ce que permet un sous-marin classique.

Le Sea Orbiter, agrémenté d'une coque en aluminium sera laissée à la dérive dans les courants du Golf Stream à l'océan Pacifique et enfin dans l'océan Indien mais pourra se mouvoir grâce à 2 moteurs électriques puissants.

Sea OrbiterTotalement futuriste, le Sea Orbiter mesure environs 31 mètre de longueur, 24 mètres de largeur et 51 mètres de hauteur ( dont 31 immergés).
Le Sea Orbiter a une capacité d'accueil de 18 personnes, dont 8 "aquanautes" qui vivront dans la partie immergée de cette structure verticale. La durée de vie de la bouée robotisée Sea Orbiter est estimé à 15 ans.

Le Sea Orbiter, présenté en première mondiale au Musée de la Marine à Paris jusqu’au 31 août 2005, devrait être opérationnel entre 2008 et 2009.

Cette vie sous la mer, rêvée et imaginée par Jacques Rougerie, s’ouvre aussi bien aux biologistes, océanographes et autres experts du monde marin, qu’aux amateurs d’apesanteur et d’espace.

Le Sea Orbiter recrée en effet des conditions similaires à celles d’une vie à bord de la station spatiale. La NASA utilise d'ailleur déjà ce procédé pour l’entraînement des astronautes et le responsable de ce programme NEEMO, Bill Todd, est partenaire du projet.

L'utlisation du Sea Orbiter est dans un premier temps purement scientifique mais il n'est pas exclut que de tels engins soient créés pour des explorations touristiques haut de gamme...
prix de l'engin: 24 millions d'euros.

Informations : http://www.seaorbiter.com




-----

Le transatlantys.




Transatlantys, le tunnel sous l'Atlantique


Cela aurait pu être un super projet et un super voyage. Vous avez peut-être vu les affiches dans le métro parisien ces derniers jours.

Imaginez. Transatlantys, le projet le plus ambitieux de tous les temps, relier Paris-New-York en train en 8 heures

"Après plusieurs années d'études et de recherche d'investissement, Transatlantys s'apprête à construire le premier tunnel sous l'Atlantique, un projet fou qui repousse toutes les limites, imaginez : Un tunnel en suspension dans l'océan long de 5800 kilomètres, un ensemble de 54000 pièces longues de 110 mètres, des milliers d'intervenants et collaborateurs, une capacité d'accueil d'environ 1500 personnes, un train révolutionnaire pouvant atteindre 600 kilomètres à l'heure, un chantier qui devrait durer plus de 11 ans et couter plusieurs trillions d'euros..."

Malheureusement, le magnifique projet n'était qu'une vulgaire blague de la SNCF.
Mais bon, on ne sais jamais...


Les cité-montagnes.

Construire une cité montagne :

La population mondiale augmentera de 50% d’ici 2050. Les habitants de la planète bleue sont-ils condamnés à se marcher sur les pieds ? Au japon où l’on connaît déjà bien le problème de la surpopulation, les responsables de la Taisei corporation caressent une idée folle pour résoudre ce problème : construire un immeuble aussi grand qu’une montagne ! La X-seed 4000 ferait en effet 4km de haut et serait donc plus élevée que le volcan Fuji-Yama, point culminant du japon ! Reposant sur une base de 6.5km de diamètre, cette véritable ville verticale serait capable d’abriter 1.6 millions de personnes. Reste qu’on ne sait pas vraiment comment bâtir la structure d’un monstre pareil...

Une illustration du X-Seed:



Voici un autre article tout aussi interressant:


Cette série révèle des techniques révolutionnaires de construction d'édifices. Le premier opus s'intéresse à la ville de Tokyo, qui pourrait devenir le laboratoire d'une expérience inédite. Un projet insensé vise à créer une pyramide qui transformerait la vie urbaine.

Avec ses 12 millions d'habitants, Tokyo explose. L'architecte japonais Shimizu a très sérieusement imaginé de construire une ville au milieu de la baie de Tokyo, seul endroit où il reste encore un peu d'espace. Son projet ? Edifier sur un îlot artificiel une cité pyramidale douze fois plus haute que la pyramide de Kheops.

Pouvant accueillir 750 000 personnes, elle regrouperait à l'intérieur 24 tours de 80 étages, bâties sur 36 piliers de soutènement. Ce lieu interdit aux voitures serait constitué de 140 kilomètres de passerelles couvertes qui serviraient à circuler horizontalement, verticalement ou en diagonale via des transports futuristes (tapis roulants, "capsules-taxis", ascenseurs inclinés...).

Cette ville complètement autonome, et construite avec l'aide de robots ultraperfectionnés, s'autoalimenterait en énergie. Des images de synthèse permettent de visualiser "ce projet pharaonique" qui devrait également tenir compte des risques de tremblements de terre et de tsunamis. Car c'est là que le bât blesse. Des experts passent au crible les différentes contraintes architecturales.

La cité pyramide de TokyoUne structure fermée résisterait-elle à la force des éléments naturels qui se déchaînent ou faudrait-il au contraire qu'elle soit ouverte ? Comment faire pour que la pyramide ne s'effondre pas sous le poids de sa propre masse ? Quels matériaux utiliser ? Du verre et du béton comme pour la pyramide de l'hôtel Louxor à Las Vegas ? Ou quelque chose de plus léger et de plus résistant comme les nanotubes à base de carbone ?

Reste à savoir comment mettre sur pied l'ossature. L'aide de l'architecte Dante Fini pourrait bien être décisive. Ce visionnaire a en effet conçu des bâtiments en béton armé en forme de dômes en une journée ! Son astuce ? Lever les éléments de l'armature avec la pression de l'air... Ville de demain ou projet utopique, la cité pyramide tokyoïte n'a pas fini de faire parler d'elle.




(merci à seb-bis
)

-----



Faire pousser des ponts.


 

Un géochimiste de l’université d’Utrecht (Pays-Bas) a développé une technique, qui fait appel à la chimie, permettant littéralement de faire  pousser des ponts ou des barrages de pierre, dans des zones maritimes peu profondes. La technique consiste principalement à injecter de l’acide sulfurique dans les récifs de castine. Cela a pour effet d’augmenter la croissance de ces récifs. Un des projets consisterait à relier le Sri Lanka à l’Inde en recyclant les déchets acides produits par l’industrie du continent.

Note: Des travaux à ce sujets sont en cours depuis 15 ans.


-----

Tours solaires dans le désert Australien.


La Tour Solaire en Australie: 1 000 mètres de hauteur



La Tour Solaire, 1000 mètres de hauteur, est l'un des projets les plus ambitieux de la planète pour la production d'énergie alternative. C'est une usine d'énergie renouvelable qui fournit la même puissance qu'un petit réacteur nucléaire tout en étant plus sûr et plus propre.


Sa hauteur sera presque le double que la tour de CN au Canada (553 mètres). La tour solaire est creuse au milieu comme une cheminée. L'air sous le collecteur est chauffé par le Soleil et est dirigé vers le haut de la cheminée par convection, le déplacement de l'air permet à 32 turbines de produire de l'électricité. Son fonctionnement se base sur le principe simple: l'air chaud monte.

La tour pourrait produire environ 200 mégawatts, six fois moins qu'une centrale nucléaire moderne, mais assez pour fournir en électricité environ 200.000 logements.

C'est un projet incroyable mais réaliste. Les études de faisabilité par le bureau d'ingénieurs allemand SBP, basée à Stuttgart, arrivent à leur terme. Cette "Solar Tower" sera construite par l'entreprise EnviroMission dans le désert de la province australienne du New South Wells par. La production devrait commencer en 2010.

Le Soleil chauffe, grâce à l'effet de serre, la plate-forme à la base (d'un diamètre de 7 kilomètres). Si la température extérieure est de 30° C au sol (20°C à 1000 mètres d'altitude), elle atteint 70° C au pied de la cheminée. Le flux d'air dans la structure sera alors d'environ 15 mètres par seconde.

L'avantage principal de cette technologie est son prix, peu d'entretient, mécanique simple, gratuité des rayons du soleil. De plus comme le sol emmagasine de la chaleur le jour pour la redonner la nuit, le système est totalement opérationnel 24 heure sur 24. Le seul point noir est l'investissement de départ qui est d'environ 400 millions d'euros.

La "Solar Tower" fournirait un kilowatt/heure près d'un tiers moins cher que ceux fournis par les panneaux solaires, mais encore cinq fois plus cher que l'électricité au charbon produit actuellement en Australie. Les serres de verres pourraient être louées à des agriculteurs et des touristes pourraient visiter la tour, afin de réduire encore significativement le prix du kilowatt/heure.

Une première "Solar Tower" existe en Espagne, à 150 kilomètres au sud de Madrid, dans la région de la Mancha, patrie de Don Quichotte. Cette tour prototype, d'une hauteur de 194 mètres et réalisée avec des fonds du Ministère ouest-allemand de la recherche et de la technologie, a fonctionné entre 1981 et 1989. La puissance produite atteignait 50 kilowatts.





Toutes les sources viennent d'internet et de la revue science et vie.

L'ascenseur spatial
Pendant longtemps, l'idée a paru utopique, puisqu'il n'existait pas de matériau suffisamment résistant. Mais l'apparition des nanotubes, utilisant notamment les fullerènes, lui a redonné un certain crédit. Ainsi l'Agence spatiale européenne (ESA) et la NASA s'y intéressent désormais sérieusement. L'ascenseur spatial pourrait prendre la forme d'un long câble sur lequel circuleraient des navettes.

Brad Edwards, de la fondation californienne Eureka Scientific décrit en détail une méthode possible de construction d'un tel ascenseur (voir lien externe) :

* tout d'abord, on lance un engin spatial en orbite géostationnaire.

* puis celui-ci envoie vers la Terre un mince ruban (1 micromètre d'épaisseur) présentant des caractéristiques mécaniques ad hoc (résistant et léger). Au fur et à mesure que le câble descend, le véhicule s'écarte de la Terre pour maintenir l'équilibre. Il atteint ainsi une distance de 91 000 km.

* une fois le premier câble amarré au sol, on s'en sert pour en mettre en place d'autres et constituer le câble définitif.

L'intérêt potentiel d'un tel système réside dans son faible coût de fonctionnement. Dans certains concepts, l'énergie de freinage d'une cabine descendante peut même être récupérée pour propulser une cabine montante. Son inconvénient principal est sa vulnérabilité aux météorites, aux débris spatiaux, aux engins aériens ou même aux catastrophes naturelles.

On compare ce concept à un autre ruban métallique qui semblait impossible il y a deux siècles, le chemin de fer.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ascenseur_spatial

Pathfinder: moins d’une heure de vol pour aller n’importe où

Paris-New York en près de 40 minutes, six fois plus vite qu’en Concorde! Avec l’avion-fusée américain Pathfinder, ce sera possible d’ici peu. Il ne reste qu’à financer l’opération...


En ce matin brumeux, l’avion s’arrache puissamment de la piste de l’aéroport parisien Charles-de-Gaulle, grâce à ses deux turboréacteurs à double flux. Il gagne rapidement une altitude de 30.000 pieds, où il est ravitaillé en oxygène liquide. Après avoir allumé son moteur de fusée, Pathfinder sort de l’atmosphère à douze fois la vitesse du son et monte à 130km de la Terre. Dieu qu’elle est belle!
Les 42 passagers passent seulement quelques minutes en apesanteur. L’appareil amorce déjà sa descente, rallume ses turboréacteurs et se pose à l’aéroport John Fitzgerald Kennedy de New York. Un peu moins de 40 minutes après le décollage!
Un scénario fiction? A peine... La plupart des moyens techniques existent déjà et les inventeurs de ce concept, les Américains Mitchell Burnside Clapp et Robert Zubrin, pensent pouvoir le mener à bien en sept ans. Seul obstacle: convaincre maintenant les investisseurs de mettre entre 60 et 100 millions de dollars (300 à 500 millions de ff) dans l’affaire, pour couvrir les coûts de développement. Or d’autres projets, certes plus complexes techniquement, sont à l’étude. « L’argent qui leur est affecté ne nous nuit en rien », nous affirme M. Burnside Clapp. « Car nous pensons que notre concept et notre équipe sont meilleurs. C’est pour cette raison que nous l’emporterons. »
Cet homme de 33 ans, d’origine australienne, a quitté l’armée de l’air américaine en juin pour se consacrer à Pathfinder. Ancien instructeur de pilotes d’essai et pilote du prototype de fusée DC-X, il conserve encore le morceau de nappe sur lequel il jeta, en 1993, la première esquisse de son invention du transfert en vol de l’oxygène liquide. Il s’est ensuite associé à Robert Zubrin, un brillant ingénieur spatial de 44 ans. Leur équipe s’est aussi adjoint les services de Buzz Aldrin, le deuxième homme à avoir marché sur la Lune en 1969.
Une fois les financements obtenus, les génies de la société Pioneer Rocketplane, installée dans le Colorado, estiment qu’il faudra trois ans pour mettre au point Pathfinder. Mais leur objectif premier n’est pas de transporter des passagers.
Cet avion-fusée veut d’abord s’accaparer une grande partie du marché de la mise en orbite de satellites: plus de 1.200 dont le lancement est attendu dans les sept prochaines années, à un coût actuel global de six milliards de dollars (30 milliards de ff). La première version de Pathfinder est donc prévue avec une vaste soute, d’où le satellite muni d’un étage de fusée sera largué pour aller être positionné à l’endroit voulu. Pioneer Rocketplane compte casser les prix, en tablant sur une mise en orbite pour seulement 4.500 dollars (22.500ff) le kilo de charge. Cinq fois moins cher qu’un lanceur Taurus, 30 fois moins qu’Ariane-5 et 100 fois moins qu’une navette spatiale!
Mais pourquoi s’arrêter là, ont pensé les ingénieurs de Pioneer Rocketplane. Un avion ultra-rapide, une soute: tout est réuni pour assurer aussi la livraison expresse de paquets. Un marché estimé, à moyen terme, à plus de deux milliards de dollars (10 milliards de ff) par an. Entre Paris et New York, Pathfinder pourrait acheminer six tonnes, toujours en moins d’une heure. Du contrat entre deux sociétés à la pièce d’ordinateur, en passant par un organe destiné à la transplantation.
M. Burnside Clapp nous affirme que cette activité pourrait démarrer deux ans après le lancement de Pathfinder. Et qu’il faudrait encore attendre deux ans pour l’aménagement de la soute en carlingue à hublots, pour le transport de passagers. A une vitesse allant, selon la charge, de Mach 12 à Mach 20. N’y aura-t-il pas de risques pour la santé des passagers? « Pas plus que lors d’une bonne virée dans un parc d’attractions comme Eurodisney! »
M. Burnside Clapp estime qu’en quelques années, le prix d’un Paris-New York pourrait être de 10.000 dollars (50.000ff), contre 3.650 dollars (18.000ff) aujourd’hui avec Concorde -qui met 3h45. « Il y aura certainement un marché, en particulier pour les hommes d’affaires », opine Joëlle Coudert, directeur d’une agence de voyages Carlson Wagonlit Travel à Paris. « Et puis, ce doit être fabuleux de voir la Terre depuis l’espace! Beaucoup voudront faire le voyage au moins une fois dans leur vie.  »
Seule ombre au tableau: Pioneer Rocketplane n’est pas en mesure de garantir la durée du transport entre l’aéroport et le centre-ville... Vivement la voiture-fusée!
 
Un dessin, en 1996 toujours; avec les ordinateurs de l'époques.

la tour Burj Dubaï

qui se construit actuellement aux Emirats Arabes Unis:

Et là, ce que donnera le chantier fini:



Cette tour fera 800 mètres, ce qui explosera le record existant: les 508 mètres de la Taipei 101, à Taiwan.

Chantier monstrueux de 875 millions de dollars, mais qui ne doit pas faire oublier les conditions déplorables des 2000 travailleurs immigrés:
7.6 $ par jour, pas de droits, confiscation du passeport, et énormément de morts pour cause d'absence de condition de sécurité...

Un projet délirant à l'aube du XXème siècle: Un Tramway à crémaillère pour le Mont-Blanc!  



Nous sommes en 1904, un certain Duportal obtient l'autorisation de construire un chemin de fer à voie métrique et à crémaillère qui relierait le village du Fayet (près de Sallanches) jusqu'au sommet du Mont-Blanc!  


========> 4300m de dénivellé, le tout à l'aide de locomotives à vapeur...  


Pourtant, on savait à cette époque qu'il était bien possible d'y arriver, l'exemple du chemin de fer de la Jungfrau en Suisse l'avait démontré...

4 parcours avaient été envisagés: 3 en grande partie souterrains, 1 totalement à l'air libre.  Il s'agissait du moins couteux et du plus "réalisable" avec les données de l'époque.

Dès 1909, on accède au col de la Voza, surplombant la vallée de Chamonix au-dessus de Saint-Gervais, mais nous ne sommes "qu'à" 1600m...
3 ans plus tard, la ligne atteint le nid d'aigle, à 2372m, juste au bord du glacier du Bionnassay.
L'endroit est inachevé: On s'arrête en sortie de tunnel dans un virage en pleine côte. On s'apprête à continuer mais la guerre de 14 éclate!  
Les gens ont autres choses à penser... Et l'aventure du TMB (Tramway du Mont-Blanc) n'ira pas plus loin.  


En 1957, la ligne est électrifiée et 3 rames alimentés à cette source d'énergie font leur apparition, on les verra dans le film "Malabar Princess" sorti en 2003.
Le temps de parcours passe de 3 heures en loco-vapeur à 1h15...

Mais la dernière partie du parcours était elle faisable?  


En fait, l'idée de poser les rails directement sur les glaciers ne tenait pas la route!  
 On sait depuis lors que la glace bouge de plusieurs cm par jour: Impossible d'y poser une voie ferrée.
Mais il était envisageable de réaliser un parcours en souterrain depuis le nid d'aigle: Il fallait creuser la roche, faire des centaines de trous d'aération (because train à vapeur avant 57) et réaliser un tunnel en colimaçon jusqu'au sommet côté ITALIEN (le sommet "officiel" est en France mais recouvert de 40/50m de neige en permanence, seul le versant Italien, plus abrupt, laisse la roche plus ou moins à nu, il était concevable de construire une plate-forme à flanc de versant!).

Pour celà, il aurait fallu investir des millions de francs de l'époque (à la hauteur de 170 millions d'€ actuels rien que pour la dernière partie) mais c'était possible...

Reste à savoir QUI aurait pu accepter de voyager dans le noir durant au moins 5 heures (+ 3 pour accéder au nid d'Aigle) tout en respirant un air raréfié...  

Durée du voyage AR: 16 heures minimum!  


On sait bien que la foi déplace les montagnes, mais de là à les creuser comme ça...  


PS: La ligne ne va pas au nid d'Aigle l'hiver car il y tombe entre 10 et 15m de neige! Et il faut compter 1 mois pour déneiger le printemps venu...

D'autre à venir, bonne lecture !!!
_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-


Dernière édition par selida le Mar 24 Juil - 21:39 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 18 Juil - 14:50 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Shenron
Maître de Guilde

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juin 2011
Messages: 413

MessagePosté le: Mar 24 Juil - 18:09 (2012)    Sujet du message: Projet fou Répondre en citant

Pour commencer merci beaucoup Selida Okay , c'est vraiment très intéressant et je suis sur le cul.  j'avais jamais entendu parlé de ces projets de construction là. L'idée humaine et ses limites ( si il y'en a ^^) sont impressionnante. Bordel il y'a des projets vraiment complétement fou . . .

- je ne sais pas si tu en as entendu parlé avec ton métier Selida, j'étais tombé sur un article similaire la dernière fois qui parlais de ce projet de ramener un asteroide sur terre.

http://www.gizmodo.fr/2011/10/10/tout-sur-le-projet-fou-pour-ramener-un-ast…


Merci bien en tout cas pour ce topic, je me coucherais moins con ce soir Smile
_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-
" les voix Off ont toujours foutu la merde " ( Jeanne d'Arc )


Revenir en haut
selida
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2011
Messages: 462
Masculin

MessagePosté le: Mar 24 Juil - 21:50 (2012)    Sujet du message: Projet fou Répondre en citant

Je connaissais pas du tout mais très belle trouvaille tous ça pour gagner un peu plus de pognon c'est fou

Dans le même style mais du coté défaitiste ou hyper-optimiste au choix ^^

http://apophis2029.2036.free.fr/apophis_le_destructeur.htm
_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-


Revenir en haut
Shenron
Maître de Guilde

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juin 2011
Messages: 413

MessagePosté le: Jeu 26 Juil - 18:40 (2012)    Sujet du message: Projet fou Répondre en citant

Bordel c'est complétement fou , je n'en avais jamais entendu parle, merci bien Selida , je me coucherais encore moins con Smile
_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-
" les voix Off ont toujours foutu la merde " ( Jeanne d'Arc )


Revenir en haut
selida
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2011
Messages: 462
Masculin

MessagePosté le: Ven 27 Juil - 06:38 (2012)    Sujet du message: Projet fou Répondre en citant

Le dernier j'ai un peu triché c'est passé à la télé mais bon Wink
_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-


Revenir en haut
Shenron
Maître de Guilde

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juin 2011
Messages: 413

MessagePosté le: Sam 28 Juil - 16:11 (2012)    Sujet du message: Projet fou Répondre en citant

Après Las Vegas . . .


http://maghreb.minutebuzz.com/2012/04/26/alzaman-ville-futur-desert-marocai…


impressionnant, il faut vraiment être sur de retomber sur son investissement ^^
_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-
" les voix Off ont toujours foutu la merde " ( Jeanne d'Arc )


Revenir en haut
Bløødess
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2011
Messages: 142
Localisation: Devant chez toi en train de voler ta boite aux lettres
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Sam 28 Juil - 21:31 (2012)    Sujet du message: Projet fou Répondre en citant

En vrai le "sea-orbiter" est faisable, c'est comme la station orbitale mais dans l'eau en somme.

Quant à la tour en Australie j'en avais entendu parler dans ma jeunesse ( je sais, j'suis pas très vieux) et sa pourrait être sympa aussi.

Alalala !! Où est-ce que nous nous arrêterons ?
_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-
Je suis le noir absolu. L'avatar de l'iniquité. En drainant vos étincelles de vie, je dévasterai le paysage de vos âmes.
Vous serez des coquilles vides avides d'être remplies par ma corruption


Revenir en haut
Shenron
Maître de Guilde

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juin 2011
Messages: 413

MessagePosté le: Dim 26 Aoû - 21:29 (2012)    Sujet du message: Projet fou Répondre en citant

et un de plus ^^



" Bienvenue dans le « Projet Avatar ! "



-On dit souvent que les films de science-fiction sont des avant-goûts de la réalité. Vous vous souvenez du film Avatar ? De la série Matrix ? Et plus loin en arrière, de la série télévisée Code Quantum (avec l’hologramme Al) ?
Intitulé « projet Avatar », l’idée consiste à créer un cerveau artificiel dans lequel on transplante l’esprit d’un homme afin que celui-ci puisse contrôler un hologramme humanoïde. Tout un programme…
Un russe fou, soutenu qui plus est par le Dalaï Lama (sa réputation est définitivement faite, si cela n’était pas encore le cas), veut faire de cette fiction une réalité.
Bienvenue dans l’avenir virtuel que dénonce entre autres Joël Labruyère et qu’avait prédit Rudolf Steiner.
L’immortalité… Une quête qui n’en finit pas de faire rêver. Et le projet russe « Initiative 2045″ en est un nouvel exemple. A l’origine de ce projet fou, ou disons, ambitieux, le milliardaire russe Itskov Dmitri, qui s’est adressé aux 1531 milliardaires de la liste Forbes afin qu’ils s’unissent pour financer ses recherches. Le Dalaï-Lama lui-même a donné sa bénédiction à cette cause.
Une vie sans fin qui serait atteinte d’après les objectifs du Russe de 31 ans en seulement quatre étapes d’ici 2045. C’est le projet Avatar.
Derrière ce nom de code, ce magnat de la presse a prévu à terme de pouvoir créer un cerveau artificiel, puis de transplanter l’esprit d’un homme dans ce dernier et, enfin, que l’esprit puisse contrôler un hologramme humanoïde.
Déjà 30 scientifiques au travail
Dans un premier temps, à l’horizon 2015-2020, il va chercher à réaliser un robot-copie d’un corps humain qui puisse être commandé par le cerveau.
Puis le projet vise pour 2025 la création d’un avatar dans lequel le cerveau humain serait transplanté en fin de vie.
L’équipe espère en 2035 avoir réalisé un cerveau artificiel dans lequel une personnalité humaine pourrait être transférée pour enfin, en 2045, atteindre leur but : créer un avatar, un hologramme donc, en tout point identique à leur homologue humain.
Selon le site de l’initiative, « les objectifs principaux sont les suivants : la création d’une nouvelle vision du développement humain, la réalisation d’une possibilité d’une extension radicale grâce à la technologie cybernétique, ainsi que la création d’une nouvelle culture associée à ces technologies. »
Le jeune milliardaire a déclaré avoir déjà embauché 30 scientifiques pour mener à bien sa quête de la vie (cybernétique) éternelle. Ouvrira également un bureau de contrôle à San Francisco pour veiller à bien à l’avancement du projet.
 
Fondamentalement, ce que ces scientifiques veulent faire est d’amener progressivement la conscience humaine à être de plus en plus désincarnée et – il n’y a pas de meilleurs mots pour le dire – d’être des véhicules futuristes : d’abord un robot humanoïde contrôlé entièrement par un cerveau humain via un interface cerveau-machine, puis un cerveau humain conscient transplanté dans un robot humanoïde, puis une conscience transférée vers un ordinateur et enfin un hologramme qui contient une totale conscience humaine.
Au début de cette année, Itskov a rencontré le Dalaï Lama et a reçu le soutien de Sa Sainteté pour son Projet Avatar 2045.
 
Le Dalaï Lama a rencontré Dmitry Itskov en début d’année
  Durant la rencontre, ils ont discuté des trois étapes majeures du Projet. D’abord la création d’un robot à forme humaine surnommé  »Avatar A », et un système d’interface sophistiqué cerveau-ordinateur pour faire le lien avec le mental.
Ensuite, il est créé un système de fonction vitale pour le cerveau humain, qui se connecte à  »l’Avatar A », qui devient alors  »Avatar B ». La troisième étape, nommée  »Avatar C », développe un cerveau artificiel dans lequel transférer la conscience d’un individu dans le but de réaliser une immortalité cybernétique.

(Traduction de l’image : les étapes du Projet Avatar 2045


Avatar A 2015-2020 : une copie robotisée d’un corps humain contrôlé à distance via un interface cerveau-ordinateur


Avatar B 2020-2025 : un Avatar dans lequel un cerveau humain est transplanté à la fin de la vie d’une personne


Avatar C 2030-2035 : un Avatar avec un cerveau artificiel dans lequel une personnalité humaine est transférée en fin de vie


Avatar D 2040-2045 : un Avatar de type hologramme)
Créer un  »Avatar C » en développant un cerveau artificiel et comprendre la nature de la conscience humaine, dit le Dalaï Lama, pourrait être réalisable et serait d’un grand bénéfice pour le futur développement de la science.
 »Ces dernières années, les scientifiques commencent à montrer un intérêt pour la conscience, aussi bien des spécialistes du cerveau que des neuroscientifiques, qui commencent également à montrer de l’intérêt pour la conscience ou l’esprit. Je sens que d’ici plusieurs dizaines d’années la science moderne deviendra plus achevée, » a déclaré le Dalaï Lama.
 »Jusqu’à présent donc le côté matériel de la science est resté hautement technique, très en avance mais le côté conscience n’a pas suivi. Ce projet est définitivement une aide à l’acquisition de connaissances. »
Itskov anticipe le développement d’ici trente ans de corps de type hologramme, au lieu de robots tangibles qui peuvent devenir  »hôtes » d’une conscience humaine.
 »Les hologrammes procurent plein d’avantages. Vous pouvez traverser les murs, vous mouvoir à la vitesse de la lumière, » dit Itskov.  »Vous souvenez-vous dans La Guerre des étoiles de l’hologramme Obi-Wan ? C’était assez étonnant. »
Istkov, qui pense que c’est une nouvelle stratégie pour l’avenir de l’humanité, espère qu’il sera apte à collaborer avec des scientifiques du monde entier.
Itskov et ses collègues peuvent être optimistes, mais il y en a beaucoup qui considèrent ce projet comme une perte de temps et d’argent.
Le cerveau humain est toujours un grand mystère pour les spécialistes et nous ne possédons pas non plus beaucoup de connaissance de la conscience. Comment pouvons-nous donc copier notre cerveau, c’est la question de beaucoup de gens. Il y aura de nombreuses discussions autour du Projet Avatar 2045 pour savoir s’il est une nouvelle ère pour l’humanité ou une simple folie des scientifiques.
_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-
" les voix Off ont toujours foutu la merde " ( Jeanne d'Arc )


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:10 (2018)    Sujet du message: Projet fou

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Exalté du Cimetière Index du Forum -> Place publique -> Bar Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com